L’accès à l’internet dans les foyers, un enjeu pour le monde francophone

A la faveur de l’ouverture de l’atelier « Paroles aux Jeunes », l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF) a fait la synthèse du rapport sur la situation des jeunes dans l’espace francophone en 2016. Cette synthèse du rapport faite par Abdoul Echraf Ouédraogo montre que 9 foyers sur 10 en Afrique subsaharienne ne disposent pas d’un ordinateur à la maison. Selon ce rapport, ce que l’on risque de voir c’est toute une génération d’analphabètes sur le plan numérique.

Cela va être encore plus accentué dans la mesure où une pensée générale faire croire selon ce rapport qu’avec l’accès aux plateformes sans fil, l’internet est accessible partout et qu’il n’y a pas de problématiques. « La conséquence, c’est que les jeunes francophones ont du mal à envoyer des courriels, à recevoir à réaliser des travaux sur l’ordinateur, à réaliser des présentations alors que le monde du travail aujourd’hui, l’exige », mentionne Abdoul Echraf Ouédraogo. Le rapport précise aussi que dans 15 des 18 pays d’Afrique subsaharienne pour lesquels des données ont pu être recueillis, ce sont 2% et moins des foyers qui ont accès à Internet.

Les trois cas d’exception sont le Cap-Vert (20%), le Gabon (6%) et le Sénégal (5%). En plus de cela, l’étude révèle que la grande majorité des foyers dotés d’un ordinateur ne sont pas branchés à Internet. C’est pourquoi cette étude souligne qu’il demeure difficile de penser que la jeunesse francophone pourra s’épanouir si elle est maintenue à l’écart des possibilités qu’offrent les nouvelles technologies.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *